dimanche 5 janvier 2014

En Italie, on fête la BEFANA aujourd'hui

Le 6 décembre en Italie, on fête la Befana. Son nom est évidemment une déformation du mot Epiphanie. C'est en quelque sorte l'équivalent de saint Nicolas ou du Père Noël dans d'autres régions d'Europe. Se déplaçant sur un balai, elle passe dans les maisons la nuit du 5 au 6 janvier. Mais ce n'est pas une sorcière : elle a des traits souriants et veut le bien des petits et des grands. Comme ailleurs, les enfants pendent des chaussettes près de la cheminée ou à un endroit bien visible et laissent également (seulement dans certaines régions) une assiette avec des gâteries, une orange ou un bol de soupe pour la visiteuse. Ceux qui se sont bien comportés à la maison et en classe recevront des bonbons, des fruits secs, ou bien d'autres douceurs. Les autres verront leurs chaussettes remplies de suie ou de charbon. A moins qu'on les remplace par des sucreries noires. 

On raconte - mais à chacun d'y croire ou non - que les Rois Mages, en route pour Bethléem, ont demandé leur route à une vieille femme. Comme son explication était peu claire, ils lui ont proposé de les accompagner. Elle a d'abord refusé puis, prise de remords, elle a enfourné dans un sac ce qu'elle avait sous la main - des sucreries, gâteaux et autres fruits secs - et a suivi leurs traces. Mais jamais elle n'a pu retrouver les Rois Mages qui avaient trop d'avance. Alors, en revenant sur ses pas, elle a distribué le contenu de son sac à tous les enfants qu'elle rencontrait. Et chaque année, elle perpétue la tradition.
Bien entendu, la diaspora italienne a emporté cette fête traditionnelle dans ses bagages et on célèbre la Befana dans d'autres pays où une forte colonie italienne est implantée.


(Extrait de Les fêtes populaires au fil du temps. E. Lansman. En préparation. Inédit. Sources diverses)

Aucun commentaire: